Madinina, l’ile aux fleurs
Visiter la Martinique : le guide pour découvrir la beauté de l’Ile aux fleurs Baignée dans les Antilles et marquée par une culture métissée, La Martinique fait partie de ces îles exotiques qui portent les parfums du paradis. Destination très prisée des amateurs de Farniente, le département français d’outre-mer a beaucoup plus à offrir que des plages de sable blanc bordées d’une mer turquoise. Amoureux de la nature, voyageurs avides de découvertes culturelles et sportifs de tous les niveaux pourront aussi s’adonner à leurs activités préférées sur l’île tout en découvrant ses merveilles. Du Mémorial de l’Anse Cafard à l’Étang des Salines, suivez-nous pour découvrir la Martinique dans toute sa splendeur, le temps d’une escapade exotique inoubliable. Une île française des Antilles, un petit bout de paradis La Martinique entre dans l’Histoire un jour de Saint-Martin. Christophe Colomb en personne débarque sur l’île en 1502, en y découvrant un décor tropical authentique. Aussi appelée l’île aux fleurs, la Martinique fait partie de l’archipel des Petites Antilles, bordée à l’ouest par la mer des Caraïbes et délimité à l’est par l’océan Atlantique. L’île, d’une superficie 1128 km2 embrasse l’Histoire de la France à partir de 1635. Elle acquerra son statut de département français en 1938. Au fil des siècles, La Martinique a développé un mélange subtil entre ses racines antillaises et créoles et sa culture française pour en faire son identité historique, culturelle et touristique. Les paysages exotiques fièrement imprimés sur les cartes postales viennent en tête à l’évocation de la Martinique. Un cliché judicieux puisque l’île compte plusieurs plages paradisiaques. Celle de la Grande-Anse des Salines, à Sainte-Anne, en est l’exemple parfait, accueillant tout au long de l’année des milliers de touristes avides de détente et de farniente. Cocotiers, sable blanc, mer turquoise et journées ensoleillées forment le cocktail idéal pour faire de la Martinique un petit bout de paradis, une destination touristique choisie par un peu moins d’un million de visiteurs en 2019. L’île est d’autant plus appréciée qu’elle constitue une véritable vitrine pour la culture antillaise. Consciente de tout son potentiel, elle a su s’adapter aux besoins d’un tourisme florissant tout en préservant son authenticité. Mais la Martinique n’est pas uniquement un haut lieu du tourisme balnéaire. Quelques villes comme Le Diamant, Saint-Anne ou encore Les Trois-ilets affichent des allures contrastées, passant de forêts baignées dans une végétation luxuriante à des sites marqués par l’histoire, le tout agrémenté par une culture singulière et une gastronomie raffinée à découvrir à volonté. Le Diamant : un rocher, une histoire, une culture Le Diamant, commune située au large de la Martinique, tire son nom d’un rocher volcanique perdu dans la mer des Caraïbes. La ville est connue pour ses trois plages, dont la Grande Anse du Diamant qui est la plus longue de l’île, aussi belle que fréquentée. Non loin de là, l’Anse Cafard et le Bourg du Dimant sont moins fréquentés. Ces deux plages n’en sont pas moins belles. Tout comme la Grande Anse du Diamant, elles abritent une immense barrière de corail propice à une biodiversité sous-marine à découvrir lors de séances de plongées assistées. Avis aux amateurs de la discipline sportive ! Un séjour dans la ville du Diamant est une occasion sans pareil pour découvrir l’histoire de la Martinique, fortement liée à celle de l’esclavage et de la colonisation. Pas moins de trois sites sont dédiés à la mémoire des millions de victimes de la traite négrière. La maison du Bagnard et le Mémorial de l’Anse Cafard témoignent de cette période douloureuse de l’histoire de l’île. N’oublions pas la statue du Neg’ Marron, l’hommage ultime au courage des esclaves qui se sont révoltés contre l’autorité. Un petit passage au musée du coquillage s’impose aussi lors de votre séjour au Diamant. Abritant une bonne vingtaine de restaurants, le Diamant est aussi un haut lieu du tourisme culinaire martiniquais. Plats créoles, boissons locales et fruits exotiques agrémentent les déjeuners et les dîners sur des terrasses, des moments à partager avec ses proches. Au milieu des restaurants, le marché du Dimant est un lieu de rendez-vous incontournable pour découvrir le quotidien des Diamantinois et des Diamantinoises, sourire aux lèvres et joie de vivre intarissables. Après de longues journées à découvrir l’histoire et la culture martiniquaise, ou après une bonne séance de plongée, rendez-vous dans une des discothèques du Diamant. De jour comme de nuit, la ville déborde de vie, d’activité et de parfums. Sainte-Anne : une ville calme, propice à la pratique du sport Sainte-Anne fait partie de ces petites villes qui, malgré l’affluence des touristes, ont su garder leur charme et leur sérénité. Séjourner à Sainte-Anne, c’est s’écarter de l’effervescence des grandes villes comme Saint-Pierre et Fort-de-France. Dans ce petit coin de Martinique, le rythme se veut lent, bercé par l’air marin et les douces vagues de la mer calme et peu profonde. D’ailleurs, Sainte-Anne compte quelques plages généralement classées parmi les plus belles de l’île. Anse à Prune, Anse Trabaud, la Petite Anse, le Point Marin et la Grande Anse des Salines vous accueillent sur des bancs de sable fin bordés par une eau turquoise et calme. On ne s’y rend pas uniquement pour bronzer au soleil, les plages de Sainte-Anne sont des spots propices à la pratique des différents sports nautiques. Si vous préférez garder les pieds sur terre, l’aventure s’offre à vous. En quad, en VTT ou à pied, traversez la dense forêt de la Table du Diable et ses sentiers aménagés. Destination, le sommet du volcan éteint, un must dont le parcours pour y parvenir plaira particulièrement aux sportifs. Et si l’envie vous tente de remettre la montée au programme, la petite colline vous invite à grimper son sommet pour profiter d’une vue époustouflante sur les alentours. Falaises, forêts, criques et lagons seront visibles à travers une vue panoramique. Il suffit de trouver le bon moyen de transport. À Sainte-Anne, voitures, motos, quads et vélos peuvent être loués pour tous vos déplacements à travers les sites touristiques à profusion. La nuit, le calme de Sainte-Anne n’est brisé que par les bruits de quelques bars et restaurants où se retrouvent les noctambules. La musique antillaise et l’ambiance exotique de ces lieux de rendez-vous nocturnes constituent de véritables invitations à la danse et au bon temps. La détente et l’amusement sont garantis après des journées mouvementées à faire du jet ski ou des randonnées à travers les forêts de mangrove de la savane des pétrifications. Sainte-Anne vous fera vivre une aventure riche en découvertes et en sensations fortes. Les Trois-Ilets : climat tropical, sport nautique et découverte de la culture martiniquaise La commune des Trois Ilets est située au sud de Fort-de-France, accessible par ferry depuis le chef-lieu du DROM. Son nom, elle le doit aux trois ilets qui lui font face, accentuant son charme plongé dans une ambiance tropicale. Sur les Trois Ilets, il pleut une bonne partie de l’année. Lors de la saison sèche qui s’étend de décembre à mai, le temps se fait plus doux. Les plages de la Pointe du Bout, de l’Anse à l’Ane et de l’Anse Mitan se transforment alors en paradis des amoureux de sports et de loisirs nautiques. Jet Ski, Kayak, plongées sous-marines et autres disciplines nautiques se pratiquent dans le plus grand confort, au bord des plages de sable blanc et des cocotiers. Les Trois Ilets comptent aussi une bonne dizaine de sentiers de randonnées. Depuis le centre-ville, vous pourriez partir à l’aventure pour découvrir la beauté naturelle des parcs environnants. Le parc des Floralies est idéal pour faire une pause en pleine nature, entourée d’oiseaux et d’une nature verdoyante. Il abrite d’ailleurs quelques aires de pique-nique spécialement aménagées pour les sorties en famille et entre amis. Un retour dans l’Histoire de la Martinique s’impose lors d’un passage sur les Trois Ilets. La commune a reconstitué un village d’esclaves nommé la Savane des Esclaves. Tout au long de la visite, vous redécouvrirez les conditions de vie des Martiniquais, victimes de l’esclavage pendant plusieurs siècles. La Maison de la Canne, quant à elle, dédie tout un hommage à la Canne à sucre qui joue un rôle important dans l’histoire et dans l’économie de l’île. Comment parler des Trois Ilets sans évoquer l’Impératrice Joséphine qui y est née ? Le Musée de la Pagerie lui est entièrement consacré. L’église dans laquelle elle a été baptisée est aussi ouverte au public, parfaitement conservé. À côté se trouve le petit marché, charmant, coloré et parfumé aux mille épices. Le petit marché est une place importante du bourg des Trois Ilets. Ce bourg, pittoresque et authentique, abrite quelques hôtels et restaurants dans lesquels vous pourriez séjourner en toute quiétude. La Martinique : une destination idéale pour vos prochaines vacances Forte de sa biodiversité et de ses plages paradisiaques, La Martinique a su exploiter tout son potentiel pour devenir une destination touristique authentique. L’île dispose des infrastructures adaptées au tourisme balnéaire, mais aussi aux séjours sportifs, à la découverte de son environnement, de son histoire et de sa culture riches et variés. Lors d’un voyage en Martinique, vous découvrirez la beauté de la culture antillaise et collecterez les souvenirs à profusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *